1999 Fierté Lesbienne

Programme Fierté Lesbienne 1999
ENSEMBLE ET SOLIDAIRES
FIERES D’ETRE UNE FORCE
Logo Fierté 1999

La Fierté Lesbienne, en organisant une série d’évènements au moment de la Lesbian & Gay Pride, se veut une présence forte, visible, riche de tout ce qui fait la richesse de la culture et de la vie lesbienne (musique, cinéma, vidéo, salon, fête…) . Elle donne l’opportunité, à celles qui sont actives dans le mouvement lesbien et/ou féministe, d’informer, présenter et rendre visible leurs actions. Tous ces évènements sont autofinancés et assurés, à Paris, par une trentaine d’organisatrices bénévoles et par une vingtaine d’associations en région.

À Paris, cinq associations portent le projet Fierté Lesbiennes

ADELE CINE/TGTL. Produit, réalise et diffuse des documentaires vidéos, et chaque semestre le journal vidéo des actualités lesbiennes.
CINEFFABLE. Organise depuis 1992 le festival “ Quand les lesbiennes se font du cinéma ” qui se déroule chaque année en Octobre.
CQFD. Porte le projet Fierté Lesbienne/Paris en relation avec les autres associations, parties prenantes de l’événement.
LESBIA MAGAZINE. Publie, depuis plus de 15 ans, le premier mensuel lesbien.
STRYGE. Après 3 années de concerts réussis, la commission musique de Cineffable prend son envol en créant l’association STRYGE. Son but, l’organisation et la promotion de la création musicale des lesbiennes, la lutte contre le sexisme, le racisme et l’homophobie.

Les 11, 12 et 13 juin 1999
Évènement Fierté Cinéma
Films de réalisatrices à thème lesbien encore inédits en France
MK2 Beaubourg.

Projections de très grande qualité avec des films primés ou plébiscités lors des festivals “ Quand les lesbiennes se font du cinéma ”, le ciné Fierté ouvre les festivités au cinéma MK2 Beaubourg, 50 rue Rambuteau. Paris 3°. M° Rambuteau.
Vendredi 11 Juin 1999 : séances à 20h puis à 22h. Samedi 12 Juin et Dimanche 13 Juin 1999 : séances à 14h, 16h, 18h, 20h. Possibilité de débats samedi et dimanche soir à la suite des dernières projections.

Programmation :

  • Groove on the Stanley Knife de Tinge Krishnan et Beth Kotler. Royaume Uni. 1996. 42’. 16mm. Fiction.
    Le film plonge dans l’univers tourmenté de deux jeunes femmes qui sont en fuite face à de violents dealers.
  • It’s elementary de Debra Chasnoff. Etats-Unis.1996. 80’.Vidéo. Documentaire.
    It’s elementary nous montre des programmes scolaires novateurs contre l’homophobie, dans des classes maternelles jusqu’au collège, et souvent du point de vue des enfants.
  • It’s in the water de Kelli Herd. Etats-Unis. 1997. 100’. 35mm. Fiction.
    Dans une petite ville huppée du Texas, le country club impose ses règles. Lancée lors de la soirée annuelle de la bourgeoisie locale, une rumeur se propage selon laquelle un élément présent dans l’eau de la ville rend les gens gay.
  • Costa Brava de Marta Balletbo-Coll. Espagne. 1995. 90’. 35mm. Comédie romantique.
    Une histoire d’amour entre une ingénieure israélienne et une comédienne -guide touristique incarnée par Marta Balletbo-Coll.
  • Alles Wird Gut de Angelina Maccarone. Allemagne. 1997. 89’. Vidéo. Fiction.
    En swahili “ Hakuna Matata ” veut dire : “ tout ira bien ”, une petite phrase qui rythme cette comédie drôle et très bien filmée. Les deux héroïnes sont toutes les deux noires et allemandes dans un pays où règne le racisme ordinaire.
  • Les Héroïnes de l’amour de Nathalie Percillier et Lily Besilly. Allemagne. 1996. 10’. Vidéo. Fiction.
    Les héroïnes de l’amour est un pastiche de film muet qui se déroule en pleine guerre franco-allemande. Dans une forêt, les deux camps opposés bivouaquent à quelques mètres l’un de l’autre. Une soldate française et une soldate allemande montent la garde.
  • Bloody well done de Nathalie Percillier. Allemagne. 1994. 5’. Vidéo. Animation.
    Animation hilarante où une dame bien comme il faut attend l’heure de trouver l’amour , et en profite pour se transformer en héroïne de jeu électronique.
  • Breaking the silence de Shirley Armstrong. Pays Bas. 1995. 22’. Vidéo. Documentaire.
    Ce reportage sur la répression homosexuelle dans le monde, et sur les mouvements qui tentent de la contrer, a été réalisé par Amnesty International, qui a récemment ajouté la persécution en raison de la sexualité à la liste de ses combats.
  • Link de Sarah Williams. Canada. 1996. 6’. Vidéo. Documentaire.
    Chorégraphie en plein air. La caméra est en constante interaction avec les danseuses et participe elle-même à la chorégraphie.
  • Lessons in honesty. Etats-Unis.1996. 4’30’’. Vidéo. Documentaire.
    Vidéo inspirée du poème d’Hélèna Georgious, Lessons in honesty. Elena Georgious est une poète contemporaine qui vit à Brooklyn et enseigne au City University of New York. Elle a récemment publié dans l’anthologie Soul : Black Power, Politics, and Pleasure.

Initiative Cineffable.

Samedi 19 juin 1999 – 20h
Évènement Fierté Musique
CONCERT EXCEPTIONNEL
Bobino
(réservé aux femmes)

Grand concert de célébration de la Fierté Lesbienne avec 2 groupes, les Reines Prochaines et le Maximum Kouette à Bobino, 20 rue de la Gaîté. Paris 14°. M° Gaîté Montparnasse.
Samedi 19 juin 1999 à 20h, bar et cafeteria sur place.

Les Reines Prochaines nous viennent de Suisse. Elles sont cinq. Leur travail est basé sur la fusion de divers éléments : multimédia, concert live, vidéo ; la musique étant l’élément clé autour duquel tout s’articule. Leurs sources d’inspiration sont multiples : folklore, lyrisme, mysticisme, monde de l’enfance. Le chant est l’élément de base de leurs différents langages : allemand, français, italien, anglais, espagnol, suisse, auquel s’ajoute synthétiseur, trompette, saxophone, trombone, mélodies et jouets d’enfants utilisés comme instruments de percussion. Aucune musicienne ni instrument n’ont de place fixe. Les Reines Prochaines jouent de tout.

Le Maximum Kouette, cinq musiciennes parisiennes autodidactes et sans complexes nous propose une musique colorée, simple et directe. Une base très rock, des intonations ragga, un esprit punk nous entraînent dans une trépidante aventure musicale, énergique et mouvementée, à faire craquer tous les publics

Initiative STRYGE.

Samedi 26 juin 1999
MARCHE
30 000 lesbiennes dans la marche

Marche avec la Lesbian and; Gay Pride dans les rues de Paris

13h30. Départ au carrefour de l’Odéon. Rendez-vous sous la banderolle “ Fierté Lesbienne ”en patin à roulettes, à bicyclette ….. toutes vêtues de violet et de jaune, les couleurs lesbiennes. La marche passera par le Boulevard Saint Germain, Le Pont Sully, Le Boulevard Henry V, le Boulevard de la Bastille, le Boulevard Beaumarchais pour s’achever place de la République.

Samedi 26 juin 1999
Évènement Fierté Forum et Fête
Après la marche, toutes à Wagram !
Espace Wagram : 3000 m² sur deux niveaux réservés aux femmes

Pour clore en apothéose les manifestations de la Fierté Lesbienne 99, rendez-vous à l’ESPACE WAGRAM, 39 avenue de Wagram, Paris 17° M° Charles de Gaulle ou Ternes.
Samedi 19 Juin à partir de 19H.
Entrée Forum & Fête : 100 F une boisson comprise.

De 19h à 23h, le 4° Forum des Initiatives Lesbiennes

Un espace de découvertes,
Plus d’une centaine d’organisations lesbienne, féministes, mixtes lesbiennes et gays, le Forum des initiatives lesbiennes pour informer, présenter, rendre visibles leurs actions et faire connaître les nombreux lieux lesbiens de France.

Présentes à ce salon : toutes les éditrices, la presse lesbienne, une dizaine d’écrivaines, des artisanes, les lieux de vacances lesbiennes …

….de discussions …
Des débats avec les Commissions Lesbianisme et Homosexualité des partis politiques sur l’intégration des droits des lesbiennes dans les programmes des partis, au plan national et européen.

La Présentation de la « Marche mondiale des femmes de l’an 2000 contre la pauvreté et les violences faites aux femmes ».

Une occasion de rencontrer la Coordination Lesbienne Nationale.

….et d’images vidéo
Revivre ou vivre par images vidéo interposées la marche de la Lesbian & Gay Pride et les grands évènements qui ont ponctué l’agenda lesbien en 98 et 99 de Toulouse à Rennes sans oublier Paris.

Initiative TGTL.

De 23h30 à 5h du matin, la Grande Fête de la Fierté Lesbiennes

Ouverture de la soirée avec un spectacle surprise de danses à 2, puis, place à toutes les musiques pour tous les goûts (2DJ pour animer la nuit… Rai, salsa, slow, zouk, reggae, funk, rock, valses, et bien sûr techno et slow …).

Espace Kafete

Une grande salle Kafête ouverte de 19h à l’aube pour se rafraîchir, se restaurer, se rencontrer et se distraire …

De 20h à 23h : ¼ d’heure poétique des Octaviennes, animations musicales, anniversaires géants – venez avec votre gâteau, fêter votre anniversaire dans le cadre magnifique de la salle Wagram !

De 23h30 à 4h30 : l’espace restera ouvert toute la nuit pour s’y reposer, s’y désaltérer, reprendre haleine entre deux danses, poursuivre des discussions inépuisables ou faire des rencontres.

PARTENAIRES DE LA FIERTE PARIS 1999
UNITY BAR, LES MOTS A LA BOUCHE, LES SCANDALEUSES, L’UTOPIA