2004 Fierté Lesbienne

Article paru dans lesbia Magazine annonçant de nouveaux projets 2004 et appelant à rejoindre l’équipe d’organisatrice.

CQFD Fierté lesbienne : presque 10 ans et toujours dynamique !!

CQFD Fierté lesbienne, association 100 % lesbienne et 100 % bénévole nous surprend avec un nouveau lieu très sympa pour la Mégafête, au soir de la marche parisienne LGBT (Ah, oublions les dorures et colonnes de Wagram, pour découvrir les coins et recoins de la Galerie !!).
Et si vous êtes davantage tournée vers l’action que le discours, il faut les rejoindre, pour participer, dans le concret, à tous leurs projets : organisation de la fête, participation à la marche, rencontre lesbienne européenne, soutien financier aux femmes victimes de lesbophobie, accueil des jeunes lesbiennes.

La Megafête des lesbiennes
Le 26 juin 2004, à Paris, la Mégafête organisée par CQFD/Fierté Lesbienne réunira les lesbiennes dans un tout nouveau lieu :  » La Galerie » Paris 2° (et plus à la salle Wagram). On y vient avec ses amies, ses ou sa copine, ses collègues de boulot, sa mère et sa fille, les femmes de sa famille, la crémière du coin … pour achever en beauté et gaieté la marche des Fiertés Lesbiennes, gaies, bi et trans qui cette année empruntera le parcours de Denfert-Rochereau à la place de la Bastille.
Participer à cette fête, c’est le plaisir allié à la solidarité, car les excédents sont employés à soutenir financièrement les femmes victimes de lesbophobie.
Où ?
à La « GALERIE » de 22h à l’aube.
161 rue Montmartre Paris 2°
M° Grands Boulevards
Réservée aux femmes
Tarif réduit pour groupes des régions ou de l’étranger à partir de 15 participantes.

«Pourquoi un nouveau lieu pour la fête? »
Après 8 années consécutives à l’espace Wagram, nous avions envie de trouver un nouveau lieu pour la grande fête annuelle des lesbiennes. Après de longues recherches, nous avons trouvé « La Galerie », salle plus petite, mais très cosy ; à vous de l’apprécier !
Avec ses multiples recoins, ses niveaux différents, ce lieu nous a donné envie d’y organiser un parcours photos sympa. N’hésitez pas à nous contacter pour nous proposer des photos (01 40 37 79 87), nous aurons à disposition une trentaine de cadre d’environ 30cm sur 30 cm.
Vous rappelez-vous l’ouverture du bal par les gays musettes il y a quelques années, plus récemment, la séquence french cancan, et, l’an passé, le concert de djembé et danses africaines ? Cette année, pour maintenir la tradition, un autre évènement surprise vous attendra en ouverture de soirée, c’est-à-dire vers 22 heures.

Les soirées d’accueil au Boobsbourg
De plus en plus souvent, contactées par de jeunes hésitantes (suis-je sur la bonne voie ? je n’ose pas en parler !… ) ou des lesbiennes choquées par la misogynie, le sexisme ou la lesbophobie de leur milieu nous avons eu l’idée d’organiser des soirées d’accueil pour évoquer de vive voix ces questions, sans se restreindre à la relation impersonnelle induite par le téléphone ou la messagerie Internet.
Ces soirées d’accueil ont lieu chaque dernier jeudi du mois, autour d’un pot ou d’un repas, chez Nicole au Boobsbourg 26 rue de Montmorency Paris 3° M° Arts et Métiers ou Rambuteau.

Une rencontre lesbienne européenne en 2004 ou 2005

L’implication de CQFD au niveau européen est ancienne : participation aux marches d’autres Fiertés Européennes (Rome, Neuchâtel), invitation de groupes lesbiens d’autres pays (Italie, Hongrie).
L’idée d’un réseau lesbien européen est née il y a 3 ans dans le cadre de la marche mondiale des femmes contre les violences et a pauvreté. CQFD s’est proposée pour concrétiser cette idée.
Mais un réseau lesbien uniquement virtuel (avec pour seul lien Internet) manque de consistance et finit par décourager les plus enthousiastes.
Aussi avons-nous choisi d’organiser une vraie rencontre informelle des groupes d’Europe, avec, pour point de rassemblement, un évènement lesbien européen : une manifestation culturelle par exemple, à laquelle nous pourrions toutes participer tout en ménageant des espaces pour nous retrouver, faire connaissance, jeter des idées si ce n’est lancer des projets communs européens.

Soutenir financièrement les actions en justice intentées par des femmes victimes de lesbophobie

Nous sommes très fières d’avoir pu, à ce jour, soutenir 5 femmes dans leurs actions en justice courageuses..

  • V G : Elle avait entamé une action contre les propriétaires de la pharmacie où elle travaille qui l’ont stigmatisée comme lesbienne auprès des clients. Le procès gagné en première instance a été perdu en appel. Il en est au stade de la cassation.
  • N. A. Dans la localité où elle intervenait comme entraîneuse sportive des équipes féminines de football, elle a entamé plusieurs actions contre le maire dont une pour injures lesbophobes proférées lors du conseil municipal.
  • A & B : Elles ont été victimes de menaces de mort, harcèlement insultes à l’instigation d’un voisin.
  • G T. Licenciée parce que lesbienne, elle a gagné son procès auprès des prud’hommes pour licenciement abusif. Elle doit maintenant répondre à une action en diffamation intentée par son ex- employeuse.
  • CD. Elle s’est vue retirer progressivement toutes ses responsabilités après avoir participé à une émission de télévision sur la maternité lesbienne.

Cet appui se matérialise par la prise en charge des honoraires d’avocates à hauteur de 1000 Euros par procès mais passe aussi par un soutien personnalisé : assister au procès, prendre du temps pour parler …

L’équipe CQFD compte sur votre appui

Pour penser et réaliser ces projets, il faut de l’énergie et des compétences multiples. Nous en avons, il en faut encore. Il en faut dés maintenant pour travailler à l’organisation de la rencontre européenne, pour animer le site Internet Fiertelesbienne, pour préparer la fête et ses surprises …
Il en faut comme chaque année, pour gérer les entrées, le bar, l’accueil et les caisses lors de l’évènement.
Peut-être allez vous apprécier notre mode de fonctionnement où les décisions appartiennent d’abord à celles qui réalisent les choses, où les fonctions traditionnelles de gestion des associations (présidence, secrétariat, trésorerie) sont confiées à des commissions qui les exercent collectivement.

CQFD Fierté Lesbienne